josephDivers, PodcastLeave a Comment

4 bonnes raisons de faire de la publicité sur Facebook_web

4 bonnes raisons de faire de la publicité sur Facebook_webDepuis le début de l’année, on entend énormément de choses négatives sur Facebook.

Entre le changement d’algorithme du fil d’actualité, l’affaire Cambridge Analytica, les auditions de Mark Zuckerberg devant le Sénat et le Congrès US, la campagne #deletefacebook… Facebook est un peu devenue l’entreprise qu’on aime détester. Celle qui paye pour tous les GAFA. Celle qui prend pour toute la Silicon Valley.

Est-ce à dire qu’il faut se détourner des Facebook Ads ? Certainement pas.

Dans le flot de critiques actuelles, certaines justifiées, d’autres exagérées, je trouve dommage qu’on occulte complètement quelque chose qui n'est pas négligeable : le fait que la publicité Facebook a permis depuis des années à des millions d’entrepreneurs, de petites et moyennes entreprises, de startups, d’associations, d’accéder à un outil publicitaire extrêmement puissant et de pouvoir rivaliser avec d’énormes annonceurs.

Je vais donc vous donner 4 bonnes raisons de faire de la publicité sur Facebook dans cet article (qui est la base du 3e épisode du podcast Nouvelle Réclame).

Subscribe on Android

1. Elargir votre audience

Grâce à la publicité Facebook, vous allez pouvoir toucher de nouvelles personnes. En fait, vous allez pouvoir toucher autant voire plus de personnes que la radio, la TV ou la presse écrite, dans n’importe quel pays du monde, et ce, depuis votre bureau avec simplement votre ordinateur portable et une carte bancaire.

L’écosystème Facebook aujourd’hui, c’est :

  • Facebook : 2.2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels
  • Instagram : 800 millions d’utilisateurs actifs mensuels
  • Messenger : 1.3 milliards d’utilisateurs actifs mensuels
  • WhatsApp : 1.5 milliards d’utilisateurs actifs mensuels

Aujourd’hui, on peut faire de la pub sur Facebook, Instagram et Messenger. Cela représente donc une audience potentielle absolument colossale.

2. Cibler vos messages

Les Facebook Ads permettent de toucher votre audience idéale sur internet.

Contrairement à l’usage "organique" de Facebook et d’Instagram, quand vous payez sur ces plateformes vous pouvez choisir précisément à qui vous allez montrer vos messages.

Malgré quelques restrictions mises en place suite à l'affaire Cambridge Analytica, le ciblage des Facebook Ads reste le plus précis du marché aujourd'hui.

En introduction, j’ai écrit que grâce à la publicité Facebook, les petites entreprises pouvaient rivaliser avec de gros annonceurs. Attention, je ne dis pas "rivaliser" dans le sens où une PME pourra toucher autant de personnes qu’une société du CAC40, parce que les deux ne vont sûrement pas dépenser le même budget. Mais grâce à la puissance du ciblage des Facebook Ads, la PME va pouvoir toucher exactement les personnes qui l’intéressent et n’a donc pas besoin de dépenser autant qu’un gros annonceur.

3. Un tout petit ticket d’entrée : 1€/ jour

Aujourd'hui, on peut faire de la publicité sur Facebook et sur Instagram à partir de 1€ par jour.

Ce ticket d’entrée minime rend la publicité ciblée accessible à tout le monde : une PME, un freelance, une association, une ONG, un nouveau média, etc.

Malgré leur augmentation constante, le prix des Facebook Ads reste peu cher :

  • Des gens comme GaryVee passent leur temps à parler de "underpriced attention" parce que le prix de la publicité Facebook aujourd'hui est comparable au CPC moyen sur AdWords il y a 10 ans
  • Le taux de pénétration de la publicité Facebook est encore faible : 80 millions de pages pros et seulement 6 millions d’annonceurs
  • Quand les gros annonceurs (les Coca-Cola, P&G, Unilever, Nike…) basculeront vraiment leurs budgets vers Facebook et Instagram, les prix vont vraiment augmenter

4. Toucher la totalité de vos fans

La publicité Facebook est le seul moyen de vous assurer que toutes les personnes qui ont liké votre Page vont voir le contenu que vous décidez de partager.

La portée organique sur Facebook diminue d'année en année, et le changement dans l'algorithme du fil d'actualité de Janvier 2018 n'a fait qu'accentuer cette tendance.

La bonne nouvelle : les gens qui voient vos posts sont probablement vos fans les plus engagés, ceux qui interagissent souvent avec votre Page et vos publications.

La mauvaise nouvelle : si vous avez une annonce importante à faire (lancement de produit, grosse promotion, évènement, etc.) et souhaitez toucher l’ensemble de vos fans…. il est fort probable que 80 à 90% de vos fans ne voient pas cette annonce.

Il ne faut pas se leurrer : aujourd'hui, si on ne fait pas un minimum de publicité pour promouvoir ses contenus sur Facebook, on a quasiment aucune visibilité. 

No pay, no play.

No pay, no play!

Version audio à écouter sur le podcast Nouvelle Réclame.

    Subscribe on Android

Si l'épisode vous plaît, ce serait top de nous laisser un avis sur iTunes 🙏

Partager cet article

Laisser un commentaire