josephDivers, PodcastLeave a Comment

Faut-il booster vos publications dans Facebook ?

Faut-il booster vos publications dans Facebook ?

Faut-il booster vos publications dans Facebook ?

Si vous gérez une page pro sur Facebook, vous connaissez certainement le bouton bleu qui se trouve sous chacune de vos publications et qui vous dit : « Booster la publication ».

Peut-être même avez-vous déjà succombé aux sirènes et appuyé sur ce bouton, parce qu’un jour Facebook a écrit sous un de vos posts un message du genre : « Cette publication génère plus d’engagement que 95% de vos publications – Touchez 1000 personnes avec seulement 5€ ».

Vous vous êtes dit que c’était le prix d’une bière, donc pourquoi pas le tenter.

Vous avez défini un vague ciblage (vos fans, leurs amis, peut-être un ou deux centres d’intérêts), vous avez entré votre numéro de carte de crédit, vous avez appuyé sur « Valider » et vous avez attendu.

Et là, après quelques likes, commentaires gentils (ou pas) et 1-2 partages, vous vous êtes dit que c’était sympa… mais bon, vous vous êtes quand même demandé si c’était vraiment ça la puissance de la publicité Facebook dont tout le monde parle.

Dans ce 6e épisode de Nouvelle Réclame, je vais vous parler de l’intérêt de promouvoir vos contenus sur Facebook et sur Instagram, et on va voir s’il vaut mieux utiliser ce fameux bouton ‘Booster la publication’ ou s’il n’y a pas une meilleure façon de faire.

Bonne écoute !

Subscribe on Android

Promouvoir son contenu… pour quoi faire ?

Vous publiez du contenu sur votre page… mais la portée organique est très faible : 5-10%, peut-être 20-30% dans le meilleur des cas. Et c’est pire depuis le changement d’algorithme du fil d’actualité de Janvier 2018.

Ce nouvel algorithme a dégradé la portée organique des pages (entreprises, marques, médias, influenceurs, etc.) pour privilégier les personnes : nos amis, notre famille.

Facebook est devenu une plateforme pay for play. C’était un média gratuit, aujourd'hui c’est devenu un média payant.

Il ne faut pas se leurrer : si vous avez une page pro sur Facebook mais que vous ne boostez pas vos contenus, vous êtes quasiment invisible… même auprès de vos fans.

Si vous voulez continuer à vous servir de Facebook pour communiquer sur votre business, quel qu’il soit, vous allez devoir passer par la case Facebook Ads. Il va falloir allouer un certain budget à l’amplification de vos contenus, auprès de vos fans et au-delà. Pas besoin de dépenser des fortunes, mais il faut investir un minimum d’argent pour promouvoir vos publications.

Faut-il booster ses publications ?

Là vous vous demandez peut-être « OK, mais est-ce que  je dois booster toutes mes publications ? »

Non, pas tout à fait.

D’abord, distinguons deux choses : la notion de promouvoir son contenu et le fait d’appuyer sur le bouton « Booster la publication ».

Promouvoir son contenu : oui c’est nécessaire. Avec la publicité Facebook, vous allez pouvoir promouvoir vos contenus auprès de vos fans et d’audiences bien précises que vous allez cibler.

Booster la publication : c’est une des manières de promouvoir votre contenu, mais ce n’est pas forcément la meilleure. Tout dépend de ce qu’il y a dans votre contenu et, surtout, de votre objectif final.

Sur ce point, il est nécessaire de faire un petit rappel du fonctionnement des Facebook Ads. La publicité Facebook peut vous permettre d’atteindre différents objectifs. Quand vous créez une campagne de publicité dans le Gestionnaire de Publicités, Facebook vous propose différents objectifs :

  • Notoriété de votre marque
  • Trafic vers site web
  • Interactions avec vos publications
  • Inscriptions à des évènements
  • Installations d’appli mobile
  • Vues de vidéos
  • Générations de prospects
  • Initier des conversations sur Messenger
  • Générer des conversions sur votre site web
  • Générer des ventes sur un site de e-commerce

Une fois l’objectif défini, vous allez devoir paramétrer un ciblage d’audience. La façon dont l’algorithme publicitaire de Facebook fonctionne fait que vous n’allez pas toucher toutes les personnes dans cette audience.

Exemple : je créé une campagne de « Trafic » et je définis une audience par centres d’intérêts de 1 million de personnes. Plutôt que de montrer ma publicité à tout le monde, Facebook va déterminer quel est le meilleur sous-groupe de cette audience, c’est-à-dire le segment de l’audience qui aura la probabilité la plus élevée de cliquer sur ma publicité et donc de générer du trafic vers mon site web (parce que ces personnes ont tendance à cliquer sur des liens externes dans Facebook). Si j’avais choisi l’objectif « Vues de vidéo », Facebook aurait choisi de montrer ma publicité au segment de mon audience de 1 million de personnes qui serait le plus susceptible de regarder ma vidéo (parce que ces personnes ont tendance à regarder beaucoup de vidéos). Ce segment est déterminé en fonction des données que Facebook a sur chaque utilisateur, et donc de l’analyse prédictive comportementale effectuée sur chaque utilisateur se trouvant dans l’audience ciblée par rapport à l’objectif de l’annonceur. In fine, l’objectif de Facebook est de vous aider à atteindre votre objectif.

Jusqu’à très récemment, appuyer sur le bouton « Booster la publication » était équivalent à créer une campagne avec l’objectif « Interactions », c’est-à-dire à générer des likes/commentaires/partages.

Depuis peu, Facebook a amélioré l’outil « Booster la publication ». Il est maintenant possible de choisir plusieurs objectifs : trafic, interactions, messages.

Les limites du bouton « booster ses publications »

Malgré cette amélioration, il n’est toujours pas possible de booster des publications pour générer des prospects, des conversions, des installations d’appli, des vues de vidéo.

On ne peut pas non plus ajouter un bouton d’appel à l’action (le bouton qui apparaît en bas à droite d’une publicité et qui mentionne, par exemple, « S’inscrire », « Télécharger », « Acheter », « En savoir plus », etc.)

On ne peut pas exclure d’audience personnalisée (exemple : exclure ses clients existants d’une campagne d’acquisition de nouveaux clients).

Il n’est pas possible de cibler les Amis des Fans et combinant ce ciblage à des centres d’intérêts.

On ne peut pas définir précisément le placement de la pub.

Impossible également de programmer votre publicité à l’avance. Celle-ci commencera tout de suite.

Vous ne pourrez pas définir une enchère manuelle.

Enfin, l’utilisation du bouton « Booster la publication » va rendre votre compte publicitaire moins lisible. En effet, chaque fois que vous appuierez sur ce bouton, une nouvelle campagne sera créé dans votre Gestionnaire de Publicités. Or, si chacune de ces publicités correspond au même objectif (par exemple, générer des interactions avec vos publications), il vaut mieux créer manuellement une campagne unique « Publications sponsorisées » dans votre Gestionnaire de Publicités, puis loger chaque publication que vous allez booster dans cette campagne. Votre Gestionnaire sera beaucoup plus « propre » comme ça !

Conclusion : Booster la publication, Pour ou Contre ?

Pour résumer et pour vos donner une réponse simple, je recommande d’utiliser le bouton « Booster la publication » dans deux cas seulement :

  • si vous débutez et que vous voulez tester la publicité Facebook sans avoir à vous plonger dans le Gestionnaire de publicités
  • si vous voulez faire des ciblages simples :
    • Vos fans
    • Des centres d’intérêts

En revanche, n’utilisez pas ce bouton :

  • si vous voulez générer des conversions, des prospects ou des installations d’application mobile
  • si vous souhaitez exclure des Audiences Personnalisées (ex : vos clients/utilisateurs/abonnés newsletter)

Cet épisode vous a plu ? Ne ratez pas les prochains !

Abonnez-vous sur Apple Podcast ou sur votre appli de podcast préférée sur Android.

Subscribe on Android

*****

Références :

https://www.facebook.com/business/help/240208966080581

https://www.facebook.com/business/a/boostpostexperttips

Partager cet article

Laisser un commentaire